logo Whatsapp+573166515203  GIcon
 
 

Brève histoire de Taganga

Brève histoire de Taganga

Le village de Taganga est un village de pêcheurs, descendants du groupe autochtone « Tayrona ». Depuis 400 ans, cette ethnie n'a conservé que certains aspects physique. Des chercheurs ont mené différentes études dans cette partie de la côte Atlantique et ont établis que cette communauté correspondait à la culture Tayrona du XVIe siècle. Jusque dans les années 50 Taganga était en isolement culturel, économique et technologique en raison de l'absence d'infrastructures routières adéquates. C’est pour cette raison que les différences sont restées si grandes entre eux et la culture du peuple de Santa Marta.
Vous pouvez encore voir vestiges de la culture indienne comme par exemple avec les noms de plusieurs endroits dans la baie : Dumbira, Dumaruka, mais aussi les points sacrés Pagamentos, ligne noire établie par la Colombie.
Le tourisme comme activité économique est donc relativement nouvelle, mais a pris une grande importance depuis qu'il a commencé il y a 35 ans avec la construction de la route reliant la ville de Taganga à Santa Marta. La construction de cette route a introduit de nombreux changements importants dans l'organisation sociale, économique et culturelle, mettant fin à l'isolement géographique et culturel dans lequel elle était jusqu'en 1953. (Silva Vallejo, 2007).
Du parc national de Tayrona, Taganga en est la porte d’entrée, mais c’est une "Dead End" comme disent les Anglais, c’est une impasse. Le visiteur choisit d'aller effectivement à Taganga parce que la route ne continue pas après, elle vient juste de ville de Santa Marta et s’y termine. Cet aspect est très important dans la vie de Taganga. Une fois installé, le visiteur a rarement envie de la quitter.
Même si la route a désenclavé la ville de Taganga , elle reste encore assez isolée ce qui a conduit à un intérêt particulier de la part des touristes étrangers.
Evolution economique: de la peche au tourisme. Selon le recensement Taganga compte environ 5000 habitants, dont 39% se consacrent à la pêche artisanale. Bien que la pêche ait toujours été l'épine dorsale de l'économie de la région, pour diverses raisons, il a fortement diminué comme en témoignent les anciens de ce village de pêcheurs. La pêche traditionnelle avec le "hamac" est de moins en moins productive et donc les pêcheurs doivent aller toujours plus loin, causant plus de dépenses plus importantes et donc des changements dans la structure familiale. Le manque de revenu des pécheurs et l’économie annexe, à un impact négatif sur le bien-être de tout un village. Cependant, le noyau de la société « Taganguero » avait assez résisté à l'invasion du centre historique de la ville par des étrangers ou des étrangers, jusqu'à récemment.
De nos jours, cette économie traditionnelle, la pêche, a cédé sa place a une économie de, service touristiques, transformer radicalement la société.
Con la llegada del turismo llegaron nuevos negocios, como lo son las escuelas de buceo, kioscos de comida, hoteles, discotecas, y el transporte marítimo entre playas. Taganga se ha desarrollado turísticamente de una manera incontrolada sin planificación y manejo integral de los recursos. En 1988 había solo un hotel en Taganga, hoy en día cuenta con más de 50 establecimientos hoteleros con aperturas cada vez más aceleradas. Se registran más de 80 establecimientos de comercio relacionados con el turismo, hostales, restaurantes, bares, agencias de viajes, tiendas de artesanía, entre otros.
El turismo y las actividades directa e indirectamente relacionadas con éste renglón económico, actualmente contribuyen con un porcentaje importante para el desarrollo de Taganga. Una gran mayoría de la población económicamente activa trabaja directamente en el turismo y muchos más se benefician en cierta manera de la industria. Hoy en día, existen personas oriundas de la región que son propietarias de kioscos, restaurantes, lanchas y de negocios en función del turismo, y observamos que existe un porcentaje de la población con un mejor estilo de vida, también existe otro muy grande que no tuvo acceso a dichos beneficios generados por el turismo. Esto se presenta en los niveles de ingresos que obtienen los habitantes de Taganga y su distribución.
Es por eso que el Turismo para Taganga es de vital importancia y no sólo es fundamental preservarlo y mejorarlo día a día sino que también buscar y crear nuevas formas de atracción a turistas ya que de esto depende el bienestar social y económico de muchas familias.
 
Divanga B&B Calle 12 # 4-07 - Republika Divanga Calle 11 # 3-05
Tels: 57-5-421-90-92 - 57-5-421-92-17
e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Taganga - Santa Marta - Colombia